Le coin des musiciens diabétiques

Hypo ? Hyper ? Difficile de vérifier sa glycémie lors d'un concert ou d'un filage.

Voici un avis sur les différents lecteurs de glycémie qui sont passés entre les mains du groupe.
 




OneTouch Ultra2
Un vieux modèle qui a fait ses preuves. Jamais une panne, indestructible.
Manque un peu de réactivité mais fiable.



OneTouch UltraEasy
Une variante du OneTouch Ultra2 en version colorée, plus compact et avec moins de fonctions.



FreeStyle Optium
Il peut tester le taux d'acétone avec des bandelettes dédiées.
Il est un peu plus réactif que le OneTouch Utra2 et ne nécessite pas un calibrage des bandelettes.
Plus fin et plus compact, il est un peu plus pratique à transporter mais moins fiable. Deux changements d'appareil en quatre ans.



Accu-Chek Mobile
Cassette de 50 glycémies + stylo fastclix (barillet de 6 coups) accroché au lecteur.
Un changement radical. Les glycémies sont prises en un seul geste. Du coup, beaucoup plus rapide et pratique en répétition ou en concert.
Ecran très lisible mais lecteur plus imposant et plus lourd donc plus encombrant à transporter.
Glycémies plus délicates à prendre (beaucoup de ratés au début) mais une fois l'habitude prise, plus de problème. Un coup à prendre.



FreeStyle Libre
Le fameux FreeStyle libre remboursé depuis 1er Juin 2017, une grande déception.
Patch un peu génant mais prise de glycémie tellement plus pratique. Une nouvelle liberté retrouvée.
Idéal sur scène pour se vérifier rapidement entre deux morceaux ou en répétition... mais ça... seulement si les valeurs sont justes.
Quelques belles hypos dûes à des valeurs fausses et donc quelques beaux cafouillages.
Stress, chaleur, une petite bière, difficile de discerner hypo, hyper ou état normal.
Hop ! Un petit passage sur le bras à la fin du morceau..... "Ah non, cool, c'est bon !"......  et bien non, en fait ce n'est pas bon du tout...
Un exemple: 120 en lecture avec le patch en valeur stable (flèche horizontale) alors que... 54 en lecture avec une bandelette.
Trop de valeurs fausses, trois patchs déféctueux sur huit. Difficile de lui faire confiance et de s'en remettre à lui en cas de situation critique (conduite, concert, travaux sur un toit...), donc intérêt limité, dommage, dommage...


Top